Combien ont coûté les gilets jaunes au secteur de l’hôtellerie restauration ? Un nouveau rapport parlementaire fait le point

Huit mois pile après la première mobilisation des gilets jaunes, un rapport parlementaire fait le point sur le coût du mouvement. Aujourd'hu, on va s'intéresser au secteur de l'hotellerie restauration qui est un des domaines les plus durement touché par ces mobilisations.



Les petits commerces lourdements touchés


L’Union des entreprises de proximité a fait état de pertes de 850 millions d’euros et d’une baisse de 2,5% de la fréquentation hôtelière au premier trimestre 2019 par rapport à l’année dernière.
Les commerçants de centre-ville et les centres commerciaux, victimes de baisse de fréquentation lors des manifestations de gilets jaunes, ont également été intégrés à ce bilan chiffré. Pour les premiers, les pertes de chiffre d’affaires sont “comprises entre 20 et 30%”. Pour les seconds, il est question de 2 milliards d’euros de pertes.




Le tourisme et l'hotellerie durement touchés

 
Les hôtels de grand luxe sont les plus touchés. Certains établissements de luxe, prisés par les visiteurs étrangers au fort pouvoir d'achat, le taux d'occupation n'a pas dépassé 40 ou 45% à des périodes phares. Mais plus globalement dans le reste du secteur hôtellerie, "on est sur une baisse de l'ordre de 10%" du taux d'occupation, "ce n'est pas terrible mais ce n'est pas non plus une chute", tempère Didier Chenet.

Du côté de la restauration, l'activité dans les grandes agglomérations a plongé les samedis midi et soir ces dernières semaines depuis plusieurs moi, surtout au plus fort du mouvement (1er trimestres 2019).
19/07/2019 18:52
Actualité