Coronavirus : l'annonce du gouvernement qui inquiète.

On avait déjà une baisse de la fréquentation... mais là, c'est le coup de massue. Après la réforme des retraites en décembre, janvier qui nous a déjà mis à mal à la période des fêtes... la situation de pandémie avec le Corona Virus n'arrange rien à notre situation. Les habitués restaient quand même fidèles et étaient toujours présents, mais petit à petit, la clientèle touristique venait à se faire très rare.

L'annonce qui fait mal

Notre Ministre de l'intérieur, Edouard Philippe, a annoncé hier soir à 19h que " Les lieux non essentiels à la vie du pays devaient fermer. ". Okay, mais vous savez monsieur, aller au restaurant c'est essentiel à certaines personnes!!! (bon blague à part..) Cela veut dire que nous devons fermer le rideau jusqu'à nouvel ordre. C'est quand même un coup dur, voir même un coup de grâce pour certains établissements qui n'ont pas de trésorerie et les reins assez solides pour résister à tout ce cumul. Mis à mal par un décembre maussade, l'annonce d'Edouard Philippe reste difficile à avaler. On s'interroge donc tous sur l'avenir.

Et l'avenir dans tout ça ?

Certains le prennent avec plus de détachement et se demandent comment ils finiront les fûts de bières entamés et pensent à leur jours de vacances imposés. Mais les patrons le prennent souvent avec moins de légèreté, ils se demandent plus comment ils vont payer leur employés sans faire rentrer de l'argent. Le GNI a conseillé à tous les restaurateurs d'avoir recours au chômage partiel pour leurs employés afin de préserver leur employés. Les représentents de l'UMIH sont aussi en colères, parfois même en pleurs. Ils ne comprennent pas qu'on puisse annoncer une telle mesure le soir à 19h pour minuit, sans penser aux restaurateurs qui ont eux, leurs frigo plein à craquer en vue des réversations du lendemain. Reste à savoir comment le gouvernement va gérer toute cette affaire et nous aider. Affaire à suivre..

 

15/03/2020 11:36
Actualité