Manchester : un homme paye sa bière 60.000 Euros dans son hotel

La vie au Royaume-Uni a la répu­ta­tion d’être chère. Il n’em­pêche, un jour­na­liste austra­lien a été très surpris en appre­nant qu’il avait été facturé plus de 60 000 euros pour une seule bouteille de bière dans un hôtel de Manches­ter, rappor­tait BBC le 5 septembre 2019.


Ca fait cher la binouze, non ? 

La victime de cette erreur grossière est le journaliste australien spécialiste du cricket Peter Lalor. Il était présent sur place pour couvrir la série de test-matchs opposant les équipes d'Angleterre et d'Australie. Entre deux rencontres, Peter Lalor a profité de son temps libre pour boire une bière à son hôtel. Alors qu'elle ne devait coûter que six euros, le reporteur a été débité d'une somme 10 000 fois supérieure à celle prévue. 



«Je ne portais pas mes lunettes de lecture quand l'addition m'a été apportée», a-t-il confié à la BBC. C'est seulement après avoir payé que l'homme a demandé le prix à la serveuse. «Elle a couvert sa bouche, s'est mise à ricaner et a refusé de me le donner, me disant simplement qu'il y avait une erreur et qu'elle allait la réparer», se souvient-il.

Remboursé dans les dix jours suivants 

 

Malgré le montant très important, sa banque n'a pas cru bon d'avertir son client pour lui signaler qu'une demande de transaction importante avait été faite. « C'est beaucoup d'argent. Je ne suis qu'un journaliste cricket, je ne gagne pas des mille et des cents », témoigne-t-il non sans amertume auprès de la BBC.




Face à un Peter Lalor qui insistait pour que le problème soit réglé immédiatement, la serveuse a décidé de passer le relais à son manager, qui a pris le problème beaucoup plus au sérieux. Le responsable lui a annoncé qu'il devrait attendre dix jours ouvrés avant de voir l'argent sur son compte en banque.

Contacté par la BBC, le porte-parole de l'hôtel a présenté des excuses au journaliste, au nom de l'établissement. Il a assuré que le problème avait été réglé et qu'une enquête interne était en cours. De son côté, Peter Lalor attend son remboursement avec impatience : «Tant que l'argent ne sera pas revenu, je ne dormirai pas tranquille».

09/09/2019 18:04
Actualité