Un restaurateur mis au tribunal pour ses pancartes aux propos mal placés

C'est en 2019 dans la ville de Rueil-Malmaison que les faits se sont déroulés.

Des "dictons" devant l'établissement.

Ainsi, tous les jours ou presque, ce restaurateur mettait devant son restaurant son ardoise où il inscrivait une petite blague, un dicton, ou un message. Ses messages étaient souvent reliés sur les réseaux sociaux, et notamment sur la page Facebook " Groupe Rueil-Malmaison " afin de faire connaître l'adresse aux habitants. Et bien là.... c'est réussi puisqu'il est tellement connu maintenant qu'il passe au tribunal pour " provocation à la commission d'une infraction " pour viol et empoisonnement. Ha oui oui oui, là on ne rigole plus vraiment.
 

On a " pas tous le même sens de l'humour "

Voilà ce que le restaurateur a répondu quand on lui a reproché les faits. Ce restaurateur avait donc écrit sur sa pancarte " Un jour, les femmes domineront le monde. Mais pas aujourd'hui, c'est les soldes ".. puis quelques semaines après on pouvait lire sur sa pancarte :

" Mon secret séduction tient en trois mots :

  • Gentillesse
  • Humour
  • Bagou
Si ça ne marche pas ? Je me contente des premières lettres.. "

Outch. C'est sûr qu'on a pas tous le même sens de "l'humour"...